Jura-Afrique

Témoignage - Moli Adda

Moli Adda
Moli Adda

Je me nomme Moli Adda. Je suis éleveur à Tchakifaka dans la commune de Toucountouna. J’ai 42 ans, je suis marié à 3 femmes et père de 13 enfants. Lorsque j’étais petit, je n’ai pas eu la chance d’aller à l’école et la seule activité que j’ai apprise, c’est conduire les boeufs à la recherche d’un pâturage dans la brousse. Ce n’est qu’à 30 ans que j’ai entendu parler d’alphabétisation et de l’ONG Potal Men. J’ai ainsi appris à lire et à écrire en langue fulfulde. Mais je ne me suis pas arrêté là. J’ai aussi appris le français et suivi d’autres formations spécifiques qui ont influencé ma vie. Mon statut social a changé, comme ma qualité de vie. Je gère mieux mon troupeau de boeufs
qui me rapporte plus d’argent. Mes enfants vont à l’école et aucune de mes filles n’est excisée. Je suis devenu un animateur communautaire de développement très respecté. Je suis secrétaire en langue fulfulde et même en français dans ma commune au sein de la communauté peule. Je participe aux sessions communales de prise de décision à Toucountouna et je défends la cause des communautés peules. Mon ambition pour les prochaines élections communales est de devenir conseiller. Aujourd’hui toute ma force vient de l’alphabétisation et j’invite les autres membres de la communauté peule à suivre les cours d’alphabétisation organisés par Potal Men.

 

Témoignage recueilli par Boni Laya,
responsable suivi évaluation de Potal Men